Résultats des essais Lupin de printemps 2016-2017

La société Pinault - Agro Bio Europe s'inverti pour les protéagineux

Adapté aux conditions pédoclimatiques du Grand Ouest, le lupin est une bonne alternative au soja en raison d’une teneur élevée en protéines, 30 à 40%. Pour insuffler une nouvelle dynamique à cette culture dont les rendements sont irréguliers, la société Pinault – Agro Bio Europe a réalisé deux années d’essais en Bretagne dans le cadre du projet PROGRAILIVE.

 

Le lupin : un candidat intéressant

Le lupin, par sa teneur élevée en protéines (35 à 45%) et sa teneur en huile (8 à 13%), est un protéagineux proche du soja. La société se focalise donc sur cette culture d'avenir qui trouve parfaitement sa place en semis de printemps dans les systèmes agro-biologiques. Les trois espèces majeures de lupin sont :

  • Lupin blanc : le plus cultivé en France, forts potentiels de rendements (35-40 qtx), sensible à l’anthracnose ce qui rend ses rendements aléatoires.

  • Lupin à feuilles étroites ("bleu") : résistant à l'anthracnose, plus précoce (moins sensible aux sécheresses estivales) mais moins productif et plus sensible à l’enherbement. Les expériences des techniciens avec cette culture ont prouvé sa fiabilité en agriculture biologique.

  • Lupin jaune : le plus riche en protéines, valorise bien les sols acides, mais sa levée est aléatoire, un faible potentiel de rendements (10-20 qx), sensible à l'anthracnose.

Pour plus d'informations sur le lupin et son itinéraire technique : dossier technique

 

Article synthèse Lupin PROGRAILIVE

Des essais pour accompagner les élevages vers l'autonomie protéique

L'investissement de l'entreprise dans des essais permet de diffuser les résultats auprès des agriculteurs mais aussi d'informer les techniciens sur les solutions à apporter, afin de proposer un conseil et une gamme toujours plus complète et adaptée aux contextes locaux 

La société a donc mis en place des essais pendant deux ans, dans des exploitations biologiques en Bretagne, dont les résultats sont synthétisés dans le document ci-contre.

 Télécharger le PDF

   

 

Mémoire de fin d’études d’Ingénieur en Agriculture

AUTEUR : Axelle GETTE

Patron de mémoire : Guénaëlle CORRE-HELLOU

Signalement du mémoire : Sécuriser la production de lupin de printemps en agriculture biologique grâce aux cultures associées

78 pages, 53 figures, 25 tableaux, 57 sources bibliographiques, 10 annexes

Mots-clés : lupin à feuilles étroites, lupin blanc, lupin jaune, agriculture biologique, cultures associées, céréale-légumineuse, protéagineux, Lupinus angustifolius, Lupinus albus, Lupinus luteus

Mémoire

Télécharger

29/09/2017

Soutenance

Télécharger

13/10/2017

 

Résultats 2017

Sites

Sol - pH

Précédent

Commentaires

Synthèse 

Broons sur
Vilaine

(35)

56% lim
16% arg
28% sab

pH : 6,5

Colza fourrager (interculture)

Excellent rendement en lupin blanc. Rendement moyen en lupin jaune. La plante compagne a permit de limiter le salissement du lupin jaune.

Télécharger

Brusvily

(22)

59% sab
33% lim
8% arg

pH : 6,1

Maïs grain

Moins bons rendement qu’en 2016, le blé et le triticale se sont démarquées comme plantes compagnes intéressantes.

Télécharger

 

Résultats 2016

Sites

Sol - pH

Précédent

Commentaires

Synthèse 

Plumaudan

(22)

57% lim
22% sab
21% arg

pH : 6,23

Maïs grain

Forte pression anthracnose (année particulièrement propice au développement des maladies). 
Le lupin à feuilles étroites (bleu) est la seule espèce restée indemne de maladie.

Télécharger

Chavagne

(35)

51% lim
31% sab
18% arg

pH : 6,62

Maïs grain

Télécharger

Mauron

(56)

Essai en sans labour abandonné : mouche des semis suivie d’une attaque de pigeons  

Ce projet est co-financé par le fonds européen agricole pour le développement rural.

Pour plus d'informations sur le FEADER, n'hésitez pas à visitez la page web de la Commission européenne.